La méthode REBA - Mise en œuvre

La méthode REBA – mise en oeuvre (Rapid Entire Body Assessment) utilise un processus systématique pour évaluer les risques de TMS (Troubles musculo− squelettiques) pour le corps entier et les risques liés à la conception ergonomique associés au travail. C’est une méthode d’observation sensible aux TMS dans différentes variétés de tâche. Elle divise le corps en segments pour qu’il puisse être noté individuellement, par rapport au plan de déplacement. La méthode REBA permet de fournir un système de notation de l’activité musculaire causée par des postures statiques, dynamiques, changeantes ou instables. Elle donne un seuil d’intervention avec une indication de l’urgence.

La méthode REBA - Mise en œuvre

Préparer

Etape 1 - Choix des postures à étudier

– Identifier la posture la plus difficile (basée sur un entretien avec l’opérateur et sur une observation initiales)

– Distinguer la posture tenue sur la plus longue période de temps. 

– Repérer la posture où l’opérateur subit le plus de force/contrainte.

Observer

Etape 2 - Déterminer les scores de chaque membres

Si les mouvements de l’opérateur ne sont pas symétriques, il faut définir le score pour le côté droit et pour le côté gauche pour une même posture. Pour chaque membre, il faut déterminer un angle permettant d’obtenir un score.

Etape 2.1 - Déterminer le score du haut des bras

Déterminer l’angle du bras gauche et du bras droit. Puis regarder le score correspondant à l’angle (se référer à cette figure)

Ajouter 1 point si les épaules sont surélevées Ajouter 1 point s’il y a une abduction des avants- bras. Retirer 1 point si les bras sont supportés. Puis mettre les 2 scores obtenus dans la case du score des bras (« Upper Arm »).

Etape 2.2 - Déterminer le score des avants-bras

Déterminer l’angle de l’avant-bras gauche et de l’avant-bras droit. Puis regarder le score correspondant à l’angle (se référer à cette figure).

Ajouter 1 point à ce score si les avant-bras ne travail pas le long du corps (s’ils dévient vers l’intérieur ou l’extérieur). Le score n’est pas forcément le même pour les 2 avant-bras. Mettre les 2 scores obtenus dans la case du score des avant-bras (« Lower Arm »).

Etape 2.3 - Déterminer le score des poignets

Déterminer l’angle du poignet gauche et du poignet droit. Puis regarder le score correspondant à l’angle (se référer à cette figure).

Ajouter 1 point à ce score si le poignet dévie latéralement de la ligne médiane. Mettre les 2 scores obtenus dans la case du score des poignets (« Wrist »).

Etape 2.4 - Déterminer le score de torsion des poignets

Le score est de 1 si la torsion du poignet est à mi-chemin de la limite. Le score est de 2 si la torsion du poignet est proche de la limite.

Ajouter 1 point à ce score si le poignet dévie latéralement de la ligne médiane. Mettre les 2 scores obtenus dans la case du score des poignets (« Wrist »).

Etape 2.5 - Déterminer le score du cou

Déterminer l’angle du cou puis regarder le score correspondant à l’angle (se référer à cette figure).

Ajouter 1 point au score s’il y a torsion du cou ou si la tête est penchée sur le côté. Mettre le score obtenu dans la case du score du cou (« Neck Score »).

Etape 2.6 - Déterminer le score du tronc

Déterminer l’angle du tronc. Puis regarder le score correspondant à l’angle (se référer à cette figure).

Mettre le score obtenu dans la case du score du tronc (« Trunk Score »).

Etape 2.7 - Déterminer le score des jambes

Le score est de 1 si les jambes sont bien supportées dans une posture stable, il est de 2 si ce n’est pas le cas.

EVALUER

Etape 3 - Calculs du score RULA

Après avoir obtenu le score de chaque membre, il faut reporter les scores des avant-bras, des bras et des poignets dans la table 1 et les scores du cou et du tronc et des jambes dans la table 2. On obtient deux scores (si les scores ne sont pas les mêmes du côté droit et du côté gauche) pour la table 1 et deux scores pour la table 2. Ensuite, il faut reporter les scores de tous les membres et des tables 1 et 2 dans la partie calcul (« calculation »).

Etape 3.1 - Calculs du score de fréquence

Le score est de 0, si le poste n’est pas statique ou très répétitif. Le score est de 1 si les postures statiques sont maintenues au minimum 1 minutes, ou s’il y a des postures très répétitives (plus de 4 fois/minutes).

Etape 3.2 - Calculs du score de force

Poids de la chargeMoins de 2 kg par intermittenceEntre de 2 kg et 10 kg par intermittenceEntre de 2 kg et 10 kg de façon statique ou répétéePlus de 10 kg de charge répétée ou par choc
Score+0+1+2+3

Il faut maintenant croiser ces scores dans la table 3, à partir de là on obtient le score RULA final pour le côté gauche et droit.

Analyser

Etape 4 - Interprétation du résultat

Le résultat à interpréter est le score final d’une posture, mais les scores intermédiaires peuvent aider à déterminer les priorités d’action. La méthode n’inclus pas la possibilité de regrouper les scores du côté droit ou du côté gauche. Il faudra donc, pour une évaluation complète du corps, calculer et interpréter deux séries de résultats. Les niveaux d’action préconisés sont les suivants : 

Améliorer

Etape 5 - Adapter le poste de travail vis-à-vis des risques ergonomiques identifiés

Pour améliorer le poste de travail, certaines règles de conception doivent être réspectées.

– Plans, volumes de travail et positionnement des commandes,

– Informations visuelles,

– IHM,

– Postures et angulations articulaires,

– Port de charges et efforts,

– Outils à main,

– Stockage et conditionnement,

– Allées et zones de circulation (engins, piétons),

– Ambiances physiques de travail (bruit, éclairage, température)

Etape 5.1 - Respecter les règles de conception

Réévaluer

Validation ergonomique

Une fois les changements effectués, réévaluer le poste de travail avec la grille RULA pour valider les résultats.

Automatisez et objectivez vos évaluations en 1 clic avec la solution

Découvrez les outils d'évaluation ergonomique préconisées par l'INRS

Outils d’évaluation des facteurs de risques biomécaniques

Cette partie recense les outils permettant d’évaluer les sollicitations biomécaniques de l’appareil locomoteur dans le cadre d’une démarche de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) comportant une phase de dépistage et une phase d’intervention.

Á propos de nous

NAWO est une marque de HRV Simulation

Copyright 2018 Nawo Solution © All Rights Reserved  Mentions légales